Archives de Catégorie: Actualités

Droits d’Auteurs et 2012 !

Bonjour,

Les droits d’auteurs
s’invitent dans la campagne électorale de 2012 avec les intéressés
déjà en lice pour la nomination du candidat socialiste à la
primaire.

La loi HADOPI ne
semble pas leur plaire, mais est-elle efficace pour l’instant face
aux nouvelles technolgies ?

C’est ainsi que la
pseu-candidate pas encore nominée et maire de Lille suggère de
supprimer l’HADOPI en imposant une taxe de 1 € sur tous les
abonnements INTERNET. Les abonnements sont, en règle générale, de
29.90 € avec un taux de TVA à 5.50% sauf pour les triple play.
Ajouter 1 € peut être une façon de lutter contre le piratage
mais tout cela n’est que symbolique car les auteurs, compositeurs,
cinéastes ne verront pas la couleur !

De plus dans un
autre sens, il est prévu un abonnement « social » tout compris
(INTERNET et TELEPHONE illimité) à 20 € par mois.

Il est évident que
les politiques ne CONNAISSENT RIEN à la Culture car il ne suffit
pas de « légiférer » pour que cela aille mieux. Ce n’est pas de cette
façon que les artistes créateurs auront le coeur à
l’ouvrage.

Les politiques
restent des « politiques » avec une soif de POUVOIR alors que les
créateurs ont envie de partager leurs créations.

Qu’ils soient d’un
bord ou de l’autre de l’échiquier politique les problèmes sont les
mêmes. Il suffit de suivre les actualités du moment et l’on voit
les dérapages de toutes sortes. Pour autant ils se battent tous
pour être sur la première marche du podium !

Pendant 5 ans nous
avons une équipe qui fait des lois et 5 ans plus tard une autre
équipe vient défaire ce qui a été fait 5 ans plus tôt. La France va
mal comme tous les pays d’Europe !

Alors que ce soit en
« droits d’auteurs » ou dans la vie tout simplement, personne n’a
plus de solution pour éponger la dette. Le plan de rigueur, même si
le nom n’est pas dit, prévoit 12 Mds d’économie mais sur une dette
de plus de 1500 Mds. Il va falloir piocher encore et
encore.

Pour un peu que les
Grecs ne soient pas à même de rembourser les prêts consentis, ce
qui est fort probable, la note sera plus lourde.

Demander aux plus
riches de donner plus est sans doute une bonne intention mais cela
ne suffira pas à faire l’équilibre. Et puis les nantis vont
simplement quitter la France vers des distinations plus favorables
pour eux.

Il n’y a pas que les
nantis qui risquent de le faire mais certains retraités qui n’ont
qu’une petite retraite peuvent se l’augmenter en allant dans des
pays à faible coût.

Il ne suffit donc
pas de crier dans les micros que la politique actuelle n’est pas
bonne, cela fait plus de 30 ans que ça dure et les dirigeants de
gauche et de droite ont partagé le pouvoir à raison de 15 ans pour
la gauche et 15 ans pour la droite durant les 30 dernières années,
donc 50/50 avec 9 ans de cohabitation ce qui ne risque plus
d’arriver compte tenu du scrutin de 5 ans pour le Président et les
Députés.

Si les créateurs
n’ont plus la FOI car leurs oeuvres sont pillées par le système des
nouvelles technologies cela est aussi le cas pour le système en
entreprises où les coûts de productions sont moindres ailleurs
qu’en France !

En 2012, il n’y aura
pas de miracle dans les urnes et il n’y aura pas de quoi pavoiser
qu’importe l’élu car il aura devant lui des problèmes insolubles à
résoudre.

Il ne suffit pas de
dire, comme certains, qu’il faudra augmenter la CSG, faire une TVA
sociale mais tous ces dirigeants ne savent plus comment faire car
le tissu économique français n’est plus ce qu’il était !

Les banques risquent
encore de déraper ou de dévisser mais au bout du compte c’est
l’argent du français moyen qui est investi dans des pays à risques.
Mieux vaut rien avoir aujourd’hui car les idées allant pour
garantir les plus démunis font que tout le monde paie
l’addition.

Quand les dirigeants
auront compris qu’il faut une égalité à tous les niveaux cela ira
mieux mais les français ne sont pas prêts à se délester de leurs
avantages comme les fonctionnaires et bien d’autres.

Pourquoi
donc une certaine catégorie de français doit cotiser davantage
pour sa retraite alors que les fonctionnaires ne sont pas au même
niveau. Tant que ce « nivellement » ne sera pas fait, rien n’ira bien
dans ce monde où la fracture sociale n’a jamais été aussi
grande.

Pour certains « être
de gauche » c’est être du côté des travailleurs mais les
actualités toutes proches ont démontré que les postulants au
poste suprême ne sont pas des simples smicards mais des
capitalistes capables de sortir des millions d’euros pour défendre
leur aura.

Les promesses,
surtout en campagne électorables, sont gratuites mais n’avacent pas
à grand chose sinon à faire croire à un peuple « NAIF » que tout ira
mieux s’ils décident de voter pour eux ! La réalité
est toute autre !

Beaucoup pensent que
télécharger les oeuvres des autres est logique. Alors demain
pourquoi les créateurs n’iraient pas dans les magasins charger leur
caddie sans payer ?

C’est exactement la
même chose sauf que là, les lois protègent les magasins contre le
vol alors que sur internet rien ne protège les artistes de ces
mêmes pratiques !

Enfin, en 2012 il
n’y aura pas de miracle !
  

Publicités

Jacques DEMARNY

Blog de armandcarval :Blog Officiel  - Armand CARVAL  - Auteur-Compositeur Sociétaire de la SACEM - Ecrivain, Jacques DEMARNY

Bonjour,

C’est avec tristesse
que j’ai appris le décès de Jacques DEMARNY, auteur, chanteur et
Président d’Honneur de la SACEM.

J’ai eu l’occasion
de le rencontrer à plusieurs reprises et je ne manque pas de faire
remarquer le travail qu’il a accompli à la SACEM.

Avec lui, j’ai porté
en 1999 un grand projet pour les compositeurs obligeant une
modification des statuts. En 1997 et 1998 j’ai élaboré ce projet en
faisant entrer les nouvelles techniques dans les dépôts des
oeuvres.

Que Jacques DEMARNY
en soit remercié.

Je profite de ce
message pour dire combien la complicité entre Enrico et lui était
grand.

C’est à ‘pleurer de
rires » quand Jacques parlait d’Enrico lors des compositions de
chansons !

A mon retour de New
York en Juin 2009, j’ai retrouvé une fois de plus Jacques DEMARNY
qui venait aussi des USA.

Ce n’est pas la
dernière photo que j’ai avec lui que je mets ici mais qu’importe,
il faut saluer l’artiste qui savait jouer avec les mots comme un
virtuose sur son violon !

Quand Enrico
chantera ses chansons le public aura une pensée pour Jacques.
Enrico est très touché par la disparition de son ami depuis ses
débuts puisque c’est à Bobino qu’ils ont fait connaissance avec PR
Blanc pour créer la chanson « Enfants de tous pays ».

Merci à Jacques pour
tout ce qu’il a apporté à la chanson française en tant qu’auteur
mais aussi en tant que défenseur des droits d’auteurs.

Une pensée pour sa
femme disparue avant lui.

Jacques essayait
d’oublier son chagrin mais la douleur était trop forte.

Que le public sache
que les poètes ne meurent jamais.

%d blogueurs aiment cette page :