A. CARVAL

Biographie

Armand CARVAL, Auteur-Compositeur, écrivain Français né à Plonéour-Lanvern[19] (Finistère), auteur de plus de 4 000 chansons, sociétaire de la SACEM en tant qu’auteur et compositeur depuis 1975.

J’écris mes premières chansons à l’âge de 17 ans et deviens le plus jeune Auteur-Compositeur du Pays Bigouden[9]. Je corresponds avec le chanteur, Auteur-Compositeur Enrico Macias[4]que je rencontre plus tard. Je suis présent sur l’album 2011 d’Enrico Macias[4], « Voyage d’une mélodie ». Je participe à mon premier radio-crochet en 1971 que je remporte avec la chanson « Si loin de la terre« . Je suis pressenti pour le rôle de script de « Avoir vingt ans dans les Aurès » de René Vautier mais le rôle m’échappe. En 1978, j’écris des chansons sur Bernard Hinault, ce qui me donne l’occasion de rencontrer le champion. En 1978, j’écris des chansons sur la marée noire. En 1980, j’écris une des plus longue chanson du monde qui comprend actuellement 1512 strophes de 12 vers.

J’obtiens une sélection, parmi 400 candidats, de France Télévisions par ma chanson « Tu es si loin de moi«  dont je suis seul l’auteur et le compositeur. Je découvre en 1982 Valérie Bella pour qui j’écris entièrement 2 chansons : « Tu es si loin de moi » et « Je pense pourtant à toi«  qui obtient une sélection sur France 3.

J’initie en 1999 auprès de la SACEM[7] les nouvelles technologies pour les dépôts des oeuvres des compositeurs sur des supports media. Mon projet est validé le 13 juin 2000 par le Conseil d’Administration de la SACEM dont le Président est Jacques Demarny parolier principal d’Enrico Macias[4]. Je deviens le premier en France à déposer 160 chansons à la SACEM sous le forme numérique puisque porteur du projet.

Je crée seul en 2002 mon propre site internet sous le nom Les musiques[1] que je complèterai en prenant mon vrai nom tout en gardant le premier pour d’autres rubriques.

En 2003, je consacre l’année à l’écriture de chansons. J’écris exactement 603. C’est aussi le nombre 603 que j’avais le jour de mes 20 ans. Je crée aussi des arrangements sur des chansons plus anciennes tout en privilégiant les nouvelles créations.

En 2004, je crée « Auréac Prod » et produis le single « Je l’aime en silence » avec Aurélie Sacchi, auteur des paroles pour laquelle j’écris la musique interprété par Claudie Andréa qui comprend la chanson « De se dire je t’aime » totalement écrite par mes soins. Toutes les musiques du single sont écrites par moi.

Cocréateur en 2005 de Musique en France[2] destiné à tout ce qui a trait à la musique et à la communication. J’écris plus de 30 ouvrages dont certains sont en cours d’édition. Je traite des sujets comme la musique, l’informatique, Internet[16], les Enchères[12], la conserve[6]conserve, la politique, le cyclisme, le droit d’auteur. Je me bats pour que les droits d’auteurs[13]soient préservés et que la Culture ne soit pas bradée.

En 2008, je prends position sur la loi Hadopi et veux qu’Internet se plie aux exigences de l’industrie culturelle dans la même lignée que mon ami Enrico Macias[4]. Je suis présélectionné par France Télévisions pour participer à l’Eurovision en 2007 et 2008 pour la chanson « Vivre sans toi » dont je suis le compositeur. J’obtiens une sélection pour cette même chanson pour le concours de la Rose d’Or en 2008. En 2008, je corrige le roman « Triste bonheur » écrit par Aurélie Sacchi.

Je reçois, en 2009, les félicitations du Président de la République Française, Nicolas Sarkozy[15] pour l’ensemble de mes oeuvres. En 2009 je me rends à New York[17] sur les lieux de la catastrophe du 11 septembre 2001 car j’étais en direct au téléphone avec Sébastien de Manhattan ce jour-là. Lors de ce voyage j’accompagne Enrico Macias. J’écris « Au coeur de New York[17] suite à ce voyage à Ground Zero. En 2009, je crée le site officiel de Hocine Lasnami, auteur-compositeur et interprète qui a coécrit avec Enrico Macias, la vie populaire. En 2009, je crée le site officiel du Violoniste et Grand Maître de la Musique Arabo-Andalouse Kamel Labbaci[5], musicien d’Enrico Macias. En 2009, je participe à la réalisation de l’album Kamabran de Kamel Labbaci. En 2009, j’écris la chanson « Enfants du monde entier » pour tous les enfants du monde en difficulté. C’est Maya Shane qui l’interprète.

En 2010, la musique de ma chanson « Can I say I love you« , en français « Je peux te dire je t’aime » est sélectionnée pour un court métrage à New York[17] passe sur M6.

En 2011, je sors 2 ouvrages sur la politique et prépare la sortie de La France à la dérive. En 2011, j’écris « La douceur orientale » qui devient le titre de l’album de Maya Shane.

En 2012, je reçois à nouveau les félicitations du Président de la République pour l’ensemble de mes oeuvres. En 2012 je réécris toute la structure, les menus de mon site internet pour une meilleure lecture. Toutes les images, textes ou autres sont de ma création. J’écris toujours des chansons.

En 2013 je me consacre à l’écriture de nouvelles chansons malgré un répertoire conséquent. L’objectif 4 000 chansons est en point de mire. J’en écris une centaine. En 2013 j’écris d’autres livres.

En 2014 j’obtiens un rôle d’acteur complémentaire auprès de Laure Marsac, Jérôme Kirchen et Stanilas Merhar dans le Téléfim « Entre vents et marées » de Josée Dayan.

En 2015, j’atteinds les 4 000 chansons.

Chaque année je suis Enrico Macias[4]. dans ses concerts

Discographie

  • 1982 – Tu es si loin de moi avec Valérie Bella[10]
  • 1982 – Je pense pourtant à toi avec Valérie Bella[10]
  • 1983 – Solitude avec le groupe Gothique
  • 1983 – Les Baladins avec le groupe Gothique
  • 2004 – De se dire je t’aime avec Claudie Andréa sous label Aureacprod[11]
  • 2004 – Je l’aime en silence – j’écris la musique sur un texte d’Aurélie Sacchi[3]
  • 2008 – Vivre sans toi, j’écris la musique sur un texte d’Aurélie Sacchi[3]interprété par Mélody L
  • 2009 – Enfants du monde entier écrit avec Aurélie Sacchi[3]et Maya Shane[8]
  • 2011 – La douceur orientale écrit avec Aurélie Sacchi[3] et Maya Shane[8]

Bibliographie

  • 2008 – Nos péripéties au Maroc[14] Tome 1
  • 2008 – Enrico Macias[4], un homme libre pour la Paix »
  • 2009 – Enrico Macias[4], Le chanteur de la Paix » Tome 1
  • 2009 – Au coeur de New York
  • 2009 – Nos péripéties au Maroc[14] Tome 2
  • 2009 – Informatique et Internet
  • 2009 – Les jeux de hasard
  • 2010 – Enrico Macias[4], Le chanteur de la Paix » Tome 2
  • 2010 – Ecrire pour le plaisir[18]
  • 2010 – 80 textes de mes chansons
  • 2010 – Ma vision sur le Maroc[14] Tome 3
  • 2010 – Le Maroc[14] 5 ans plus tard – Tome 4
  • 2011 – La France en danger
  • 2011 – Législatives 2012 – La 7e du Finistère
  • 2011 – Législatives 2012 – Edition Nationale
  • 2011 – La France à la dérive
  • 2011 – Vingt ans dans une boite[6]
  • 2011 – La France qui fraude[6]
  • 2012 – Le Maroc terre d’asile pour les entreprises Françaises[6]
  • 2013 – Les limites du socialisme[6]
  • 2013 – L’Agro Alimentaire en boite[6]
  • 2014 – Municipales 2014
  • 2014 – Souvenirs d’un tournage en Bretagne
  • 2015 – Départementales 2015
  • 2015 – 80 textes de chansons – Tome 2
  • 2016 – Le chemin à l’envers
  • 2017 – La France 2017
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :