Enrico Macias : Lyon est une ville importante dans ma carrière

Enrico Macias, depuis sa maison du sud, accorde une interview au journal « Le progrès ».

C’est vrai lorsqu’il dit qu’il choisit ses chansons parfois juste avant le spectacle et là on le voit choisir les incontournables. Un soir, je l’ai vu faire et écrire les titres aux musiciens, sur un papier, juste avant les balances !Une des chansons qui a permis à Enrico Macias de se faire connaître au public c’est « Enfants de tous pays » dont le texte a été cooécrit par un lyonnais : Pascal René Blanc à qui l’on doit aussi « Mon coeur d’attache », « le crédo de l’exilé », « l’amour c’est pour rien » et bien d’autres.

emlyon

Publicités

Publié le 17 juin 2015, dans Actualités, Enrico Macias. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :